The Fall TESTConnexion

 BASE TEST suite à un bug


Le forum vient de faire peau neuve ! N'hésitez pas à venir donner votre avis, et changez vos avatars pour du 250*350 !

Hanne Andersen vient de passer modératrice ! On lui dit tous gg pour sa promotion parmi les staff o/

Partagez

descriptionHad Enough feat Sacha EmptyHad Enough feat Sacha

more_horiz





— Tu nous as mis en danger. Tu l'as laissé hurler toute la nuit les flics sont passés. T'imagine si on n’avait pas de pouvoir d'occultation ? On serait dans la merde à cause de toi.
Les chaînes sur l'écran défilent à une vitesse folle. Les dernières nouvelles. Une manifestation en faveur du brexit. L'émission de télé-réalité du moment. Une rediffusion d'un reportage animalier. Les dessins animée pour enfant. Tout va beaucoup trop vite pour qu'on puisse réellement prendre le temps de tout distinguer. Personne n'a de télécommande dans la main. Alexander fixe l'écran. avant d'agiter les mains pour signer.
(— Qu'est-ce que tu voulais que je fasse.)
— Je ne sais pas moi. La tuer par exemple. Lui tabasser sa belle gueule pour qu'elle la ferme une bonne fois pour toute.
Les chaînes s'enchaînent plus vite, le son crépitant de la télévision venant prendre un volume plus élevé. Comme pour couvrir la voix. Cette dernière essayant de prendre un ton plus au dessus. Mais rien n'y fait. La télévision s'emballe au fur et à mesure.
— Tu vas devoir te rattraper. Et prouver que tu fais bien parti du groupe. C'est clair ? Et arrête avec ça !
Une main débranche subitement le câble de l'appareil relié au mur. Mais la télévision ne s'éteint pas. On vient alors saisir Alexander au col, pour le brutaliser et le redresser. Le visage à quelques centimètres du sien.
— T'auras pas de récompense cette fois. Si t'en veux t'as qu'à aller t'en chercher.
(— Mais ... je n'ai pas d'argent.)
— Démerde toi. L'abruti.
Il retombe lourdement sur le canapé après qu'on l'ait repoussé. Enfin sur son visage, une expression mêlée à la frustration et la douleur. La télévision s'éteint brusquement.

La capuche sur la tête, dissimulant son visage, Alexander regarde la devanture de la supérette. Le monde. Le stress grandissant dans la poitrine. Il préfère de loin voir tout ces gens à travers un écran. Loin d'eux. Il n'a jamais été très friand des foules. Il s'est toujours senti différent des autres. Mal à l'aise en leur présence. Encore plus maintenant. Maintenant qu'il n'est plus l'un des leurs. Il rentre, venant relever les yeux pour chercher les caméras de sécurité. S'assurant de les brouiller d'un seul regard. Avant de déambuler dans les rayons, ignorant les potentiels regard. Ou interrogations.

Seul en face de sa gourmandise préférée dont on l'a privé pendant plus d'une semaine, il hésite. Ça parait ridicule. D'hésiter alors qu'on peut faire ce qu'on veut lorsqu'on est un démon. C'est fou... quand on sait que ce n'est pas la première fois dans sa vie qu'il commet un tel délit. Il glisse la barre chocolatée dans sa poche. Et se dirige vers la sortie.

— Hey une minute. Arrête toi.
Tracer. Ne pas répondre.
— APPELEZ LA POLICE TOUT DE SUITE!
Se faire percuter. Plaquer sur le bitume par un vigile. Pas de chance pour lui. L'oreillette qu'il porte se met à se surcharger. Il se met à crier. Il deviendra surement sourd d'une oreille. Peu importe. Il a le champ libre pour courir.

Sauf si une patrouille passe à ce moment là ...

Had Enough

I think I've had enough of it
Feeling that's the only way of being relevant
Advertising the way to be in society


Run Run Rebel
It's buried in the ground
It's meant to come out
Venom in your veins
Always finds a way
It's the price to pay
Then you pay
With the pain
(c) by tik tok

descriptionHad Enough feat Sacha EmptyRe: Had Enough feat Sacha

more_horiz
I've had enough.J'ai tellement autre chose à faire de ma vie. J’en ai assez. C’est vrai ça, j’ai envie de prendre des vacances au bout d’un moment. Et oui. Ça arrive même aux lieutenants, à ceux qui dirigent et se plient tous les jours en quatre pour la machine continue de fonctionner normalement. Ça arrive à tout le monde, d’en avoir assez et de vouloir prendre des vacances. Tous profils, toutes classes sociales, tous postes. Ça m’arrive même à moi.

Non mais vraiment. Si tu savais à quel point elle m’énerve parfois, cette routine. Les affaires intéressantes, ce sont toujours les services secrets qui nous les prennent sous le nez. Et nous, on ne peut rien y faire, c’est la loi, c’est débile mais c’est comme ça. Non mais oui, je sais, j’aurais dû les intégrer les services secrets si je suis pas contente, mais ils fouillent pas mal sur le passé —plus que dans mon job actuel en tout cas, et ça, c’est un peu coton tu vois. Ouais. Non, je ne suis pas une psychopathe de haut niveau ou bien une dangereuse tueuse en s-… pas comme ça du moins. On fait tous des erreurs. Parfois on ne nait juste pas au bon endroit. Et notre monde, tu sais gamine, il n’est jamais vraiment propice à pardonner ce genre d’erreurs, même lorsqu’on n’en est pas responsables. Ce monde, il te piétinera la gueule jusqu’à te faire abdiquer, au moindre scandale.


Je sais que je risque gros. Mais pour être honnête, ça fait longtemps que j’ai perdu la foi en ceux qui font régner la « justice » dans ce pays. Bien sûr que j’y crois, en la justice, je ne m’évertuerais pas à faire ce job de merde si ce n’était pas le cas. Mais je sais juste que ceux qui doivent l’appliquer ne sont pas toujours compétents. Ou même vraiment neutres. C’est laid, c’est comme ça, c’est notre monde quoi. Je suis qui pour le changer, moi ?

…. Pourquoi je m’évertue à toujours me casser les ovaires sur ces cas à la con, alors…


Je marche dans la rue, en uniforme. Aujourd’hui je patrouille seulement, le risque d’attentat est élevé depuis quelques années, on craint un fou armé d’un fusil ou d’un couteau. Enfin, ça c’est la version officielle, parce qu’en fait il y a plein de genres de fous qui pourraient foutre le bordel d’une minute à l’autre. Des pyromanes, des biochimistes. Je le sais, j’ai appartenu à l’une de ces deux catégories. Je ne te dirais pas laquelle. Ait un peu d’imagination.

Enfin, bref. Au fond, le contrôle que la police vous montre dans les rues est illusoire. Parce que ce n’est pas une poignée de guignols en uniforme qui peuvent arrêter un taré bien déterminé.


— APPELEZ LA POLICE TOUT DE SUITE !



….. je sors de mes pensées lorsque le cri résonne. Aussitôt, je me mets en pilote automatique ; courir comme une folle, rejoindre la source du trouble, remarquer le pauvre type qui s’enfuit en courant. Voleur ? Qu’importe, il est suspect, on lui gueule dessus, alors je m’élance dans le sens contraire et je lui saute dessus pour le plaquer au sol. Je suis pas très grande mais j’ai de la force, il faut pas croire. Assez pour foutre une belle branlée à un type qui fait deux fois mon poids. C’est de la technique, surtout. Et là, ma technique elle essaye de plaquer le gus face contre terre et de lui immobiliser les bras.


Ici la police, salut.


Ouais, je fais de l’humour mais je marmonne quand même un peu. Les gens se sont arrêté lorsque je suis arrivée, un peu étonnés, ils doivent me prendre pour une intervention divine avec le timing de dingue que j’ai. De quoi prendre la grosse tête, hein. Ouais, même moi je l’avoue, je suis pas si mauvaise.

Dommage que les trois quarts de mon job consistent à attraper des pauvres types comme toi.


C’est quoi le problème ?
©️ 2981 12289 0
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum