The Fall TESTConnexion

 BASE TEST suite à un bug


Le forum vient de faire peau neuve ! N'hésitez pas à venir donner votre avis, et changez vos avatars pour du 250*350 !

Hanne Andersen vient de passer modératrice ! On lui dit tous gg pour sa promotion parmi les staff o/

Partagez

description“Biddan” ✦ feat Helsinki Empty“Biddan” ✦ feat Helsinki

more_horiz
“Biddan” ✦ feat Helsinki Toolbar_music

Biddan

Let us pray that things don't get any worse.

Cette masse, cette foule, tellement de gens rassemblés pour une seule et même cause. Tellement de personnes au même endroit, tassés. Manifestant pour une cause. Devant la Chambre du Parlement anglais se trouve en effet le peuple. Des pancartes brandies au dessus de leur tête. "Fix it don't Brexit." Le message ne peut être on ne peut plus clair. L'ambiance n'est pas bon enfant. Elle est électrique. Et n'attend plus que quelqu'un pour allumer la mèche, ou l'étouffer silencieusement.
Parmi ces manifestants, une ombre noire se déplace silencieusement. Fixant tour à tour ces visages de colère et de peine. Personne ne semble faire attention aux déambulations de cette femme tout de noir vêtue. Bien plus occupé à clamer leur revendications. Ignorant surement, que cette personne leur est totalement hostile. Pour une seule et même raison : l'agent du chaos vient toujours pour les mêmes raisons, les seuls qui animent son quotidien. Perturber l'ordre des choses.
Liyana s'avance encore dans cette foule, pour se rendre aux premières lignes. Fixant d'un oeil malin les policiers en uniformes qui tentent de tenir les rangs. L'un des agents vient la fixer, ayant remarqué la singularité de la personne. Ou simplement soudainement sous l'emprise d'un charme ?
— N'avançait pas plus, madame.
Ou quoi ? Vous allez m'arrêter, agent Becker ?
L'homme paraît surpris à l'entente de son nom. Il est trop habillé pour que quelqu'un puisse le reconnaître.
— Vous ...
Les flammes de l'enfer vous damnerons pour l'éternité.
Un sourire sur ses lèvres, avant que la femme ne retourne dans la foule. Cherchant à s'en extraire en laissant le policier pantois.

S'éloignant de plus en plus de la foule Liyana s'arrête un instant pour regarder derrière elle. On dirait que les voix on doublées de vigueur, et les mouvements plus incertains. Quelque soit l'issue de cette manifestation, voilà qui n'en ai plus de son ressort. Elle n'était pas venue pour semer la pagaille dans les rangs, mais pour retrouver un fils de pécheur. Et maintenant qu'elle l'a trouvé. Il s'agirait peut être de retrouver un peu de puissance.
Elle vient tirer délicatement une craie blanche d'une poche, venant tracer un cercle d'occultation, puis un pentagram. Avant de prononcer distinctement d'une voix douce.
J'en appelle aux forces obscurs qui subsistent dans ce monde, et qui serait venue des enfers. Si un diable se trouve dans les environs, je l'invoque. Qu'il me prête assistance dans ma tâche que les magistrats m'ont confiés, si tel est aussi sa volonté.


description“Biddan” ✦ feat Helsinki EmptyRe: “Biddan” ✦ feat Helsinki

more_horiz

Mayhem, chaos,

and a little bit of evil.

Feat Liyana Cerwyn


La ville est en effervescence. Manifestations, hurlements, revendications. Protestations. Ce peuple à la réputation si flegmatique d’ordinaire est déchainé, en cet après-midi un peu grise, typique du temps anglais.

Les gens protestent. Les gens sont en colère, leurs droits sont bafoués, leurs existences en tant qu’individus minimisées, les gens sont traînés dans la poussière et leurs politiciens ne font rien pour se sortir la tête de leurs barreaux dorés. L’humanité en a assez. Assez d’elle-même, de sa propre cruauté et de ses propres contradictions. L’humanité est lassée de sa propre misère. De la méchanceté qui lui est inhérente. L’humanité souffre mais se fait son propre bourreau. Ou presque…


Serait-il possible qu’une autre forme de vie n’agisse dans l’ombre pour les pousser à leur propre désespoir ? Ou alors est-ce l’étrange maladie qui parfois étreint son esprit qui le pousse à penser cela ? Non. Il y a bien des forces qui dépassent l’entendement mortel et qui agissent à ses dépens, grandissant au fil de leur misère et se délectant de l’abominable condition dans laquelle ces êtres minuscules aiment à s’embourber jusqu’à leur mort. Bien sûr. De telles forces existent bel et bien. Pour preuve, il a toujours été l’une d’entre elles…


J'en appelle aux forces obscures qui subsistent dans ce monde, et qui serait venue des enfers. Si un diable se trouve dans les environs, je l'invoque. Qu'il me prête assistance dans ma tâche que les magistrats m'ont confié, si tel est aussi sa volonté.


Il redresse la tête vers le haut des immeubles, un air interrogatif sur le visage. Cette voix inconnue. Qu’est-ce que ça peut être… au milieu de la foule, ces mots résonnent bien plus que les voix des enragés alentours. Et puis il la sent. Cette présence. Une magie, sombre, l’instigatrice de cette haine peut-être. Le rouquin continue sa route, les mains dans les poches de son manteau impeccable. Habillé d’un costard qui lui vaut les regards réprobateurs de nombre des prolétaires affairés dans la rue.

Et puis il la voit. Malgré ce cercle de dissimulation. Cette femme qui a invoqué le démon. Le visage de l’homme ne traduit aucune émotion particulière lorsqu’il s’en approche, le pas tranquille comme n’importe quel badaud. Curieux. Par ces paroles…


Que veux-tu ?


Il est dans son dos. Ne s’annonce pas. Son regard sombre reste fixé sur elle, sans hostilité ou convoitise aucune. Un instant, son regard se perd sur son physique. Puis se détourne. Désintéressé. Observant plutôt les immeubles alentour. Il va être en retard pour le travail, non ? Ah, qu’importe…

Une plume à l’éclat rougeâtre tombe délicatement du ciel pour se perdre sur les pavés humides, vite piétinée par les manifestants qui s’affairent autour d’eux.

notes

description“Biddan” ✦ feat Helsinki EmptyRe: “Biddan” ✦ feat Helsinki

more_horiz
“Biddan” ✦ feat Helsinki Toolbar_music

Biddan

Let us pray that things don't get any worse.

Son appel sera peut-être vain. Si aucun diable ne se trouve dans les parages, ou ne souhaite y répondre. Ne pas vouloir l'aider lui ai venu à l'esprit aussi. Elle peut très bien essuyer n'importe quel échec. Et même en sachant cela, et sait qu'elle doit essayer, avant de choisir de faire les choses toute seule. Qui ne tente rien n'a rien, après tout. Elle tourne doucement son visage pour donner un coup d'oeil derrière elle, au bout de quelques secondes, sentant parfaitement le démon qui s'approche dans son dos. Elle se redresse légèrement. Lentement. Un léger sourire sur ses lèvres.
Que veux-tu ?
Elle se tourne pour lui faire face. Ne prenant pas la peine de regarder ses habits. Ni même son allure. Gardant ses yeux fixés dans les siens. De la malice dans le regard.
Je veux semer le chaos ici, à Londres, pour remplir mon rôle auprès des enfers.
Elle vient faire un geste de la main, brisant le cercle de dissimulation, la craie semblant disparaître dans la pierre des pavés. Puis, elle fait quelque pas vers lui.
Malheureusement, le démon qui me prêtait ses pouvoirs a décidé de mettre un terme prématuré à notre bonne entente... et j'ai besoin d'un nouveau maître. Est ce que ça t'intéresse ? Enfin ... si tu n'es pas un paria, bien sûr...
Une étincelle s'allume légèrement dans son regard, alors qu'elle se permet enfin de l'analyser.


description“Biddan” ✦ feat Helsinki EmptyRe: “Biddan” ✦ feat Helsinki

more_horiz

Mayhem, chaos,

and a little bit of evil.

Feat Liyana Cerwyn


Je veux semer le chaos ici, à Londres, pour remplir mon rôle auprès des enfers.


Le chaos. La discorde. Oui, mais encore ? Tout cela est d’un ennui. Une répétition sans fin. A croire que l’on s’enlise de plus en plus dans un scénario de mauvais film. Sorcières et démons uniquement concentrés sur la discorde humaine. Comme s’ils n’avaient que ça à faire. Comme si c’était le seul but de leur existence.

Non. Lui n’est pas vraiment partisan de cela. L’humanité, il n’a pas pour but de la détruire, en réalité. Ou de la protéger. Il y a de belles choses chez ces humains dont il doit se nourrir, des choses abjectes qui lui plaisent, aussi. Mais il n’aime pas cette idée de dépendance. Avoir besoin des hommes pour gagner en puissance est déjà bien assez. Il ne veut pas en faire le sujet principal de ses préoccupations, de ses buts, des rêves qu’il pourrait avoir, un jour. Il n’aspire à aucun contrat glorieux. Il n’aspire pas non plus à être l’instigateur d’une guerre génocide. Non. Il a eu son lot de guerres et de violences au fil des années ; il est allé au Vietnam, au Rwanda, il les a même filmées, ces horreurs-là.

Alors ce « chaos » à Londres lui semble bien risible aujourd’hui.


Malheureusement, le démon qui me prêtait ses pouvoirs a décidé de mettre un terme prématuré à notre bonne entente... et j'ai besoin d'un nouveau maître. Est ce que ça t'intéresse ? Enfin ... si tu n'es pas un paria, bien sûr...


Un maître. C’est donc un maître qu’elle recherche pour mettre à bien ces desseins qui semblent sans intérêt à son esprit nihiliste. L’attention de la femme s’est reportée sur lui à ces paroles, alors qu’elle se met finalement à l’analyser, l’observer en détail. Il n’a rien d’exceptionnel, de son propre avis du moins. Un rouquin de presque deux mètres, habillé d’un costard et l’air dans la lune, un peu perdu, presque doux en fait. Lui regarde encore sur le côté, cette plume rouge qui virevolte avec grâce avant de se faire piétiner sur les pavés gorgés de la poussière de la pollution ambiante. C’est lorsque la première botte souille ce fragment organique qu’il reporte finalement son attention sur elle, comme sorti d’une rêverie.

Ses yeux gris viennent à l’analyser aussi, surtout son visage, l’expression un peu maligne qui est la sienne. Tiltant sur ses mots. Un paria ? Oui, il en est un, sans vraiment l’avoir choisi. Son oncle à qui il ressemble beaucoup trop l’a élevé en tant que paria, gommant toute possibilité d’un jour se lier aux enfers. Pas que cela soit son désir, de toute manière. Il a bien assez d’un seul maître.


Je ne vois rien de très impressionnant.


D’un geste, le jeune démon pointe les alentours, la foule gueulante. Son regard toujours un peu perdu ou neutre, comme détaché de la situation tout autour d’eux, des regards furieux qui se posent sur lui parfois. Il ne semble pas être touché.


C’est ça, ton chaos ?


Sa voix n’accuse aucune trace d’ironie. Ou même son visage. Replongeant son regard de cendre claire dans celui de la sorcière, le jeune homme hausse seulement une épaule. Passant une main dans ses cheveux incandescents pour éloigner quelques mèches déjà courtes de son front constellé.


notes

description“Biddan” ✦ feat Helsinki EmptyRe: “Biddan” ✦ feat Helsinki

more_horiz
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum